Méthodologie : ma méthode de travail/révisions pendant ces 2 années de médecine

Comme promis, j’écris un article concernant ma méthode de travail pendant ces 2 années de médecine (P2/D1). Je ne parle que de ces deux années car c’est la méthode qui m’a plutôt bien réussi, mais je ne sais pas si je pourrai garder cette méthode avec l’externat qui arrive…


I. Pendant le semestre :

1. Etape de compréhension du cours.

En P2 et D1, nous avons la possibilité de n’aller en cours que très rarement voire jamais grâce au système de ronéos mis en place par l’asso de la fac. Chaque semaine, les cours de la semaine d’avant nous sont imprimés, ce qui permet de moduler son emploi du temps à sa façon.
Je ne suis allée en cours que très rarement. En effet, personnellement, cela ne m’apportait pas plus que ça d’assister aux cours : les profs parlent très vite, beaucoup d’informations nous sont données en très peu de temps et au final je n’avais pas réellement le temps de comprendre et d’assimiler. Je préférais donc travailler les cours de chez moi.


Un semestre en 3ème année de médecine

Pendant le semestre donc, je lis et surligne le cours lors de ma première vision. J’essaie de comprendre ce que je lis plutôt que de le retenir. Comprendre les choses m’aident ensuite à les assimiler. Quand un passage est compliqué ou mal explicité, j’essaie de me renseigner de mon côté (dans des bouquins de médecine notamment) et je note au crayon sur le cours les explications que j’ai trouvées. Cela me permet, lors de prochaines révisions, de me souvenir de lire ce petit passage écrit par moi-même, plutôt que le cours que j’avais mal compris.

(Voici à peu près ce que représente une seule matière en D1 : IMG_2238 )

J’ai un code couleur assez précis pour le surlignage :

  • En rose les titres (je suis obligée de les surligner, autrement la plupart du temps je ne les lis pas et des fois, croyez moi, c’est super important de lire les titres et sous-titres des parties)
  • En vert, les sous-titres des sous-titres (les tout petits titres, en fait)
  • En orange les choses très importantes (en gras dans le cours, des valeurs importantes à retenir, un passage où le professeur a longuement insisté etc)
  • En jaune, les morceaux de phrase importantes pour la compréhension
  • J’utilise ensuite d’autres couleurs qui me permettent certaines fois de mettre de la hiérarchie dans mon surlignage ou de mettre en avant certaines choses précises du cours (par exemple, j’utilisais souvent du bleu pour les noms de médicaments)

A la fin de cette première lecture, je n’ai pas retenu grand chose sur le long terme mais l’essentiel pour moi est d’avoir compris le cours.

2. Etape de fichage du cours.

Une fois que j’ai terminé de voir tous mes cours de la semaine (étape de compréhension du cours), je les fiche. Ces deux premières années, j’ai fiché tous mes cours. Je ne me sentais pas, pendant les périodes de révisions, de revoir des cours de certaines fois plus de 30 pages. J’ai préféré resynthétiser cela à ma manière. Les fiches que je fais sont très complètes, elles me permettent ensuite, pour réviser le cours, de n’utiliser que la fiche. Cela me prend donc énormément de temps de la faire car il faut que je synthétise le cours de façon à ce que la fiche ne fasse pas 20 pages, mais qu’elles contiennent tous les éléments importants du cours.
Les codes couleurs que j’ai utilisés lors de la première phase me permettent de voir en un coup d’oeil les éléments importants à mettre en avant dans la fiche.
Une fois que j’ai fiché le cours, j’écris un petit « F » à coté du titre du cours dans le planning des cours que j’ai imprimé au préalable. Cela me permet de savoir où j’en suis dans mes fiches et quels cours il me reste à ficher.

Comment je crée cette fiche ?
J’utilise le logiciel Microsoft Word sur mon MacBook Pro. Je sépare ma page en deux colonnes, ce qui me permet de mieux optimiser l’espace. Je reprends le plan du cours et ensuite je synthétise les différentes parties. Je me sers souvent des diaporamas des professeurs mis en ligne pour illustrer ma fiche de schémas explicatifs. Si les diaporamas ne sont pas disponibles, je scanne l’image du cours ou bien j’en recherche sur internet ou dans des livres.
J’essaie de rendre ces fiches le plus sobre possible : pas trop de fantaisie, toujours la même police, pas trop de couleurs, tout juste ce qu’il faut.
En règle générale, je résume 10 pages de cours en une seule. Après cela dépend de la densité du cours, cela peut aller à 1,5 page ou 2 de fiche pour 10 pages de cours pour les cours les plus denses et compliqués.

Exemple de fiche : cours de biomédecine quantitative (D1)
Exemple de fiche : cours d’hormonologie (D1)
Exemple de fiche : cours de cardiologie (D1)

 

La plupart du temps, j’imprime ces fiches et je les glisse dans ma pochette/porte-vue, avec le cours d’origine.

Comme faire ce travail me demande beaucoup de temps et que je ne comptais pas travailler 10h par jour pendant la P2/D1, pendant le semestre, je ne pouvais pas revoir ces fiches. En fait, je les prépare pour la période de révisions.

 

II. Pendant la période de révisions :

Le semainier que j’utilise pour m’organiser

Je me mets en période de révisions au moins 4 à 5 semaines avant le début des partiels. J’utilise un semainier où je note mes objectifs à atteindre (par exemple lundi, revoir la moitié de la cardio, mardi revoir l’autre moitié).

Pendant cette période, je m’organise donc de façon à revoir les cours plusieurs fois (je n’utilise plus les cours papiers mais seulement les fiches que j’ai faites). J’ai déjà vu le cours normalement deux fois (première étape de compréhension, puis étape de fichage) mais je ne le connais pas très bien, les deux premières fois où je l’ai vu, c’était surtout du travail de compréhension, remise en forme. Il faut donc que j’apprenne efficacement ces cours.

Depuis cette année, j’utilise l’iPad Pro pour travailler et apprendre sur mes fiches. Cet iPad me permet de stocker toutes les fiches qui sont classées par matière et de les surligner avec le Pencil de l’iPad. Ici, pas vraiment de code couleur si ce n’est en jaune les choses importantes et en orange les choses très importantes. En effet, cette fiche contient déjà les éléments les plus pertinents et importants du cours.

Avant de posséder l’iPad, je travaillais sur les fiches imprimées pendant le semestre. Cela fonctionnait tout aussi bien. 
Cependant cet iPad me permet d’avoir toujours mes fiches sur moi, c’était surtout une question de pratique.

 

Quand j’étudie ces fiches, mon principal objectif est de mémoriser un maximum de choses. Je les lis, me répète les choses dans ma tête, essaie de reformuler les différentes parties dans ma tête etc.

Il est extrêmement important pour moi de revoir les cours plusieurs fois, autrement je suis incapable de les mémoriser correctement. Je possède une mémoire photographique, j’ai besoin de voir les choses plusieurs fois, d’avoir des fiches présentées d’une certaine manière et c’est pour cela que j’ai souvent besoin de voir les choses plus de fois que la plupart des gens.

Quand j’ai vu la fiche au moins deux fois (donc en tout 4 fois que je vois le cours), je note dans un petit carnet lors du 3ème tour de révisions, tous les éléments du cours que j’ai complètement oubliés ou que je n’arrive pas à retenir et en effet :

  • de les écrire à la main me permet de mieux retenir, premièrement
  • ensuite, je lis ce carnet avant de relire le cours une 4ème fois et après l’avoir relu la 4ème fois

Ca me permet ainsi de voir deux fois plus les choses que j’ai oubliées ou que j’ai du mal à retenir.

Je me réserve toujours les derniers jours de révisions pour revoir les cours les plus difficiles, ceux que je n’arrive pas à intégrer correctement.

Si elles sont disponibles, je m’entraine à faire des QCM d’annales pendant cette période de révisions. Après une longue journée où j’ai travaillé une matière, j’essaie de répondre aux QCM d’annales. Quand je ne sais pas répondre, je cherche les réponses dans mes cours, dans des bouquins, sur internet (mais pas sur n’importe quel site) afin d’avoir des corrections d’annales complètes et correctes pour les prochaines fois où j’aimerais m’exercer sur les annales.

 

III. En résumé :

  • 1er tour consacré à la compréhension du cours
  • 2ème tour consacré au fichage du cours
  • 3ème et 4ème tour consacrés à l’apprentissage du cours
  • 5ème tour consacré à l’apprentissage + écrire dans le carnet les choses non retenues
  • 6ème tour consacré à la lecture du carnet avant de voir le cours, voir le cours, lire le carnet après le cours : je travaille par bloc, c’est-à-dire matière par matière, donc si je prévois le lundi et mardi de faire de la cardiologie par exemple, le dimanche soir je vais relire le carnet comportant mes écrits sur les cours de cardiologie, le lundi et mardi j’apprends sur les fiches et ensuite le mardi soir je relis le carnet avec les écrits de cardiologie
  • 7ème tour consacré aux cours les plus difficiles uniquement

 

 

Je pense avoir détaillé au maximum ma méthode de travail/révisions. Je conviens bien qu’elle ne soit pas parfaite, qu’elle ne convienne pas à tout le monde et c’est normal. Nous avons tous une mémoire différentes, des habitudes et préférences différentes, donc une méthode de travail différente. Je pense qu’aucune n’est meilleure que l’autre, et que la meilleure est surtout celle qui vous convient le mieux.

 

Je tiens à vous dire aussi que je ne suis pas parfaite, loin de là. Il m’arrive à moi aussi d’être fatiguée, de ne pas trouver la motivation pour travailler, d’avoir du retard, d’être dans le rush, de devoir zapper un tour de révisions pour certaines matières car je sais que je n’aurais pas le temps, de devoir faire l’impasse d’un cours de 40 pages parce que je sais que je n’aurais pas le temps nécessaire à lui consacrer. Pas de panique, on a tous nos coups de mou !

 

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je vous répondrai (n’oubliez pas que l’adresse mail que vous renseignez ne sera pas visible et ne sera pas utilisé pour de la publicité ou quoi que ce soit)

17 Replies to “Méthodologie : ma méthode de travail/révisions pendant ces 2 années de médecine”

  1. Merci pour cet article, il est clair et bien écrit, c’est intéressant devoir comme chacun est différent quand il s’agit d’apprendre un cour… merci de nous faire partager ton expérience.

    1. Merci à toi de ton retour et de tes compliments ♡

    2. Très intéressant et formateur de voir comment tu organises ton quotidien ! Merci c’est une réelle chance pour ceux qui s’égagent dans la même voie que toi 🙂 un super soutien !

      1. Merci beaucoup pour ce si gentil commentaire ! Je souhaite à toutes les personnes qui s’engagent dans cette voie d’être aussi épanouie que je le suis 🙂

  2. Bonjour,
    je trouve ton article très bien construit. J’aurai voulu savoir combien de temps tu travail par jour et tout les combien tu fais des pauses dans tes révisions.

    1. Merci beaucoup ! 🙂
      Je ne compte jamais vraiment le nombre d’heures pendant lesquelles je travaille, j’essaie simplement de terminer les objectifs du jour que je me suis fixés.
      En période de cours, je travaille entre 3 et 5h par jour (ça dépend de mon envie, ma fatigue, mon retard…) et en période de révisions environ une dizaine d’heures par jour (parfois + quand c’est le début de révisions et que je ne connais bien mes cours, parfois moins surtout vers la fin des révisions quand je commence à bien connaître mes cours).
      Concernant les pauses, j’en fais quand j’en ressens le besoin. Quand je vois que ça fait plusieurs minutes que je bute sur un cours, un paragraphe, un chapitre ou même une phrase et que cela ne veut plus rentrer alors je fais une pause, je mange un petit quelque chose, je vais dans le jardin, je fais tout simplement autre chose, je sors de mon bureau pendant quelques minutes ce qui me permet de revenir avec les idées plus claires.

  3. Salut ! Merci pour ton article, c’est très intéressant de voir comment tu t’organises au quotidien ! Dis moi, comment sais-tu à quel tour de révision tu es arrivée ? Tu notes dans un carnet si tu as révisé le cours une fois, deux fois ect… ? Merci de ta réponse 🙂

    1. Coucou, merci pour ton commentaire !
      Je sais à quel tour de révisions j’en suis parce que déjà généralement je m’en souviens, je sais combien de fois j’ai vu tel ou tel cours, et parce que je note dans mon semainier ce que je fais chaque jour donc je sais ou j’en suis 🙂

  4. Désolée d’ecrire sur cette article, je voulais te remercier avant tout pour ta disponibilité et ta gentillesse, je viens de voir que ce n’est pas le cas de tous les « blogueurs » qui premièrement répondent aux lecteurs comme si on était debiles ou comme si on était des merdes (désolée du vocab), et qui, en plus, se permettent de critiquer les autres blogueurs. Je parle notamment d’une personne que tu aimes malheureusement beaucoup qui s’appelle Camille Duts, j’ai écrit sur son article qu’elle avait le même avis que toi sur un produit et que j’étais déçue parce que je pensais que ce produit était top et finalement pas tant que ça, elle a sous entendu qu’elle sortait ses articles plus tard que toi parce qu’elle préparait un truc bien fait pas comme toi qui fait les choses en 4 jours. Vachement sympa. Je voulais te prévenir parce qu’on a parlé une fois et tu m’as dit que tu l’aimais bcp. Bisouuuuus et merci encore t’es vraiment la meilleure !

    1. Coucou Cloe 🙂
      Merci beaucoup pour tes mots ça me touche beaucoup. Par contre je pense que tu as mal interprété les messages de Camyduts parce que c’est une personne adorable, elle ne parlerait jamais comme ça à personne, et oui je l’aime beaucoup. Ne sois pas vexée, je t’assure que tu te méprend ou qu’elle s’est mal exprimée parce qu’elle n’est pas méchante du tout ! Bisouuuus et merci encore !

  5. J’ai trouvé ton blog via la chaîne YouTube d’une de tes copines où tu apparais dans la vidéo, je n’ai regardé que les vidéos ou tu apparaissais (y en a deux il me semble j’espère que j’en ai pas raté), ta voix est douce et apaisante. Tu es trop intéressante. Je suis ravie que tu aies ton propre truc et que tu n’apparaisses pas que dans d’autres chaînes YouTube au moins je peux te suivre que pour toi, j’adore ce que tu fais. Merci ! Tu n’imagines pas la force que tu donnes

    1. Merciiii c’est vraiment adorable, je suis trop trop touchée par ton commentaire et je suis ravie que tu aies pu trouver mon blog alors si c’est mon contenu qui t’intéresse ! Bisouuuuus.

  6. Bonjour, et merci pour toutes ces informations! Une question : quand tu dis travailler 3 à 5h par jour, c’est tout compris (temps de présence en cours quand tu y es) ou juste le travail personnel à la maison?

    1. Coucou 🙂
      Pendant ma 2ème et 3eme année de médecine je n’ai pas assisté aux cours magistraux, donc, 3 à 5h, c’était du travail personnel à la maison 🙂

  7. Salut,
    Je voulais savoir tu mettais combien de temps pour faire une fiche pour un cours ? 🙂

    1. Coucou Den,
      Je t’avoue que je ne me chronomètre pas quand je travaille. L’essentiel pour moi étant de ne pas avoir de retard dans le planning que je me suis fixée. Et puis, tout dépend aussi de la longueur du cours à ficher, et de leur difficulté… certains prennent plus de temps que d’autres 🙂

  8. Bonjour, merci pour ces méthodes de travail qui me permettent d’y voir un peu plus clair ! j’étais en P2 cette année et ai eu du mal à trouver un rythme, et à faire le tri entre les infos utiles ou non dans les cours ! En te lisant ça me permet de mieux visualiser une méthodologie de travail intéressante, je vais sûrement y puiser pour l’année à venir !

Laisser un commentaire